Prestation de serment : Macky Sall, devant Dieu et les citoyens

598

- Advertisement -

Rejoignez la Newsletter

Prestation de serment : Macky Sall, devant Dieu et les citoyens

Mardi 02 avril, Macky Sall prête serment devant les sept sages du Conseil constitutionnel, pour un second et dernier mandat de 5 ans, au Centre des expositions du Pôle urbain de Diamniadio.

Qu’attendre d’un tel exercice, pour lequel le Sénégal a reçu du gratin mondial -une vingtaine de chefs d’Etat et une cinquantaine de chefs de délégations- venu magnifier sa réélection avec 58,26% du suffrage des Sénégalais ?

- Advertisement -

Car si devant Dieu, on aura le temps d’y revenir, à l’Au-delà, pour solder les actes, il serait bon que les mots qui habilleront l’assermentée parole présidentielle pansent les maux de l’être citoyen, par qui et pour qui, tout pouvoir qu’il délègue, doit être exercé.

Tout compte fait, les 42,24% de Sénégalais qui n’ont pas réélu le Président Sall manqueront à l’audience du serment inaugural du second mandat. Pied de nez à notre démocratie qui a balbutié la majorité que tous étaient en devoir d’espérer et qui végète dans le désaccord consensuel sur, plus que les résultats du denier scrutin, son organisation.

Aussi devant Dieu et devant les hommes, exigeons-nous, par notre assermentée voix citoyenne, un serment pour une démocratie moins nominative et plus actée.

- Advertisement -

Plus de commentaire renseigné