Attentats de Christchurch: Condamnations internationales après la tuerie, la Bulgarie ouvre une enquête

336

- Advertisement -

Rejoignez la Newsletter

Deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, ont été frappées par des fusillades. Elles ont fait au moins 49 morts, en ce jour de prière.
Trois personnes personnes ont été arrêtées, et des explosifs artisanaux ont été retrouvés. Selon le Premier ministre Australien, le tireur est un « terroriste extrémiste de droite ».
La police australienne a identifié le tireur présumé comme étant Brenton T., un Australien de 28 ans.
18h34 : La Bulgarie ouvre une enquête judiciaire sur un récent séjour du tireur dans le pays

L’assaillant présumé a séjourné en Bulgarie « du 9 au 15 novembre 2018 », a indiqué le procureur général bulgare Sotir Tsatsarov. Une enquête a été ouverte pour déterminer si « sa version, selon laquelle il souhaitait découvrir des sites historiques et étudier l’histoire des pays balkaniques, est correcte ou s’il avait d’autres objectifs », a ajouté le procureur qui n’a pas donné plus de précisions.

14 h 37 : L’Iran met en cause « l’hypocrisie occidentale » après les attaques

« L’hypocrisie occidentale qui défend la diabolisation des musulmans sous (le prétexte) de ‘la liberté d’expression’ DOIT s’arrêter », a réagi Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères, sur Twitter. « L’impunité dans les ‘démocraties’ occidentales pour promouvoir la bigoterie mène à cela », a-t-il ajouté. Un peu plus tôt, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bahram Ghassemi a de son côté « fortement condamné les (attaques) inhumaines et sauvages » et exhorté le gouvernement néo-zélandais à punir « les coupables sans aucune réserve ».

13h53 : Dans son manifeste, Brenton T. a reconnu avoir contacté Anders Breivik, le meurtrier de l’île d’Utoya en Norvège

« J’ai eu seulement un bref contact avec le Chevalier Justicier Breivik, et reçu une bénédiction pour ma mission après avoir contacté ses frères chevaliers », écrit l’individu d’extrême droite dans ce texte de 73 pages.

- Advertisement -

Breivik avait tué 77 personnes le 22 juillet 2011, d’abord en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis en ouvrant le feu sur un rassemblement de la Jeunesse travailliste sur l’île d’Utoya.

13h43 : Facebook a affirmé avoir retiré « rapidement » la vidéo de l’attaque de Christchurch

Le réseau social revient sur le déroulé des événements et la réaction qui s’en est suivie pour effacer ce contenu de sa plateforme. « La police nous a alertés au sujet d’une vidéo peu après le début de la diffusion en direct et nous avons rapidement supprimé les comptes Facebook et Instagram du tireur ainsi que la vidéo », a déclaré le groupe sur Twitter.

« Nous supprimons également tout éloge ou soutien à ce crime et au (x) tireur(s) dès que nous en sommes informés », a-t-il précisé.

13h28 : SOS Racisme appelle à un rassemblement devant la Mosquée de Paris ce vendredi

L’organisation de lutte contre le racisme et la haine invite à se rassembler à partir de 18h30 devant l’édifice religieux pour « rendre hommage » aux victimes.

- Advertisement -

Plus de commentaire renseigné