Après le coup de fil avec Macky : Wade, l’invité surprise du 4 avril 2019

412

- Advertisement -

Rejoignez la Newsletter

Après plusieurs polémiques sur le retour de l’ancien président de la république, les retrouvailles s’installent de plus en plus entre ce dernier et Macky Sall. Dans une source très renseignée, les deux hommes seraient sur le point de se réconcilier et le 4 avril l’invité surprise sera le père de Karim Meissa Wade.

Nous écrivions à la veille de la présidentielle, sans être démenti, que Wade et Macky se sont parlés au téléphone alors que le premier était en visite en Guinée Conakry. Ce coup de fil qui intervenait dans un contexte électoral très tendu, avait réussi à décrisper le landerneau politique, surtout que l’ancien président avait décidé de mettre le pays en sens dessus dessous sous prétexte que les « dés étaient déjà pipés » en ce qui concerne l’issue de la présidentielle. Mais en réalité, Wade protestait contre l’invalidation de la candidature de son fils, Karim.

Ça, le président Guinéen Alpha Condé l’a compris et avait pris son bâton de pèlerin pour rapprocher les deux parties. « Je suis désolé de voir le Président Macky Sall et Wade qui sont des hommes très respectés en Afrique, entretenir des relations exécrables. Je souhaiterais qu’ils se retrouvent pour l’intérêt du Sénégal« , aurait dit le président Condé. Donc le souhait est sur le point de se matérialiser. Car, non seulement, le président Sall et Wade se sont parlés au téléphone en sa présence, mais ils auraient décidé d’enterrer la hache de guerre, une bonne fois pour toutes. C’est en cela que des actes de haute portée sont attendues de part et d’autre.

- Advertisement -

Pour ce qui le concerne, Wade qui devait soutenir un candidat lors de la présidentielle est revenu sur sa décision. En outre, il a renoncé à son projet de s’attaquer aux bureaux de vote. La partition de Macky Sall consiste à diligenter l’amnistie de Karim Wade. Mais ça doit se faire selon un agenda bien établi. Déjà réélu, Macky Sall devra appeler au dialogue en incluant ses prédécesseurs dont un certain…Abdoulaye Wade. Ce qu’il a fait la semaine dernière à la salle des banquets.

Nous tenons de sources dignes de foi que cet appel sera suivi par un acte très fort. En effet, Wade pourrait être l’invité surprise de la fête de l’Indépendance du 04 avril prochain. Il devrait recevoir son carton d’invitation. Pourvu qu’il ne décline. L’imprévisibilité de Wade est un secret polichinelle.

Mais l’apériste en chef semble décidé à sceller ses retrouvailles avec son ancien père spirituel. Ce n’est pas pour rien si l’idée d’une amnistie de Karim Wade est agitée à l’orée de la 69e célébration de l’accession du Sénégal à la souveraineté nationale. Le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli a révélé avoir été approché par des députés pour introduire une loi d’amnistie en faveur du fils de Wade. Ça participerait à adoucir Me Wade qui, en sus, pourrait bien être réhabilité sous l’ère Macky 2 avec en prime une grande infrastructure baptisée à son nom.

- Advertisement -

Plus de commentaire renseigné